18 mars 2012

mars.2012

Absorbé dans la contemplation d’un paysage, d’une pierre, d’un arbre... je retrouve des formes assimilables à des objets, des figures, des animaux.....

Dans les photographies que j’examine minutieusement j’exploite un peu ce phénomène de transe hypnotique en retenant des configurations expressives.

Bien qu’il me soit impossible de qualifier les indices qui exercent en ce moment un pouvoir de fascination je sélectionne cette image en vue d’une éventuelle exécution sur toile.

Je suis incapable de définir les raisons de mon choix, mais je décide de reproduire le plus fidèlement possible le modèle, espérant retrouver l’émotion de la découverte.

Le terme d’image me semble le plus approprié pour qualifier cette production reprenant à mon compte cette définition du petit Larousse: expression évoquant la réalité par analogie ou similitude avec un domaine autre que celui auquel elle s’applique (figure, métaphore)

Après avoir eu recours à des procédés privilégiant le hasard (coulage, trempage, chiffonnage, dissolution...) le traitement numérique m’est apparu comme le plus approprié, en excluant les interventions manuelles, il permet de manipuler l’image au niveau même des pixels tout en préservant sa structure .

Posté par asserin à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur mars.2012

Nouveau commentaire